Les plantes annuelles amoureuses du soleil

Il y a dans tous les jardins des zones écrasées de soleil, où la terre est craquelée dès juin, où règne une fournaise de canicule chaque après-midi, où même les mauvaises herbes tirent la langue. Pour vous sortir de ce mauvais cap, regardez du côté des Tropiques, pour y trouver des fleurs impavides et coriaces : gazanias, dimorphothécas ou eschscholzias poussent même le goût du soleil jusqu’à se fermer en son absence. Poussant en Afrique du Sud ou aux confins du Mexique et des Etats-Unis, elles forment des paysages d’une incroyable beauté au moment de leur floraison. Vous retrouverez ces couleurs éclatantes qui sont d’ailleurs les seules à tenir face au plein soleil, les coloris pastel devenant subitement ternes, alors qu’ils se défendent si bien quand le ciel est gris.

Eschscholtzia : De petits pavots couleur safran.  Peu d’annuelles ont le charme et la simplicité des pavots de Californie ou eschscholtzias, qualité associée à une présence certaine, l’orange vif de ces corolles simples attirant immédiatement l’œil. Comme cette couleur est enfin sortie de l’enfer, vous pouvez l’apprécier pleinement. Les pavots de Californie formeront des massifs aux couleurs pimpantes, associées à des fleurs bleues, des belles de jour par exemple. Disposez également des plantes à feuillage gris comme les cinéraires maritimes.

Gazania : Des marguerites incendiaires. Considérés comme vivaces sans le Midi, les gazanias fleurissent moins de trois mois après leur semis. Ils sont superbes en potées de terre cuite vernissée, et peuvent s’épanouir à leur aise dans les endroits les plus secs, murets et rocailles exposées plein sud. L’éclat de leurs fleurs est merveilleusement mis en valeur par leur feuillage vert foncé à revers argentés. Elles résistent au vent et apprécient même la proximité de la mer. Des fleurs idéales pour une maison de vacances.

Dimorphothéca : Bleu cool ou orange vif. Comme beaucoup d’autres fleurs annuelles amoureuses du soleil, les dimorphothécas referment leurs fleurs dès que le ciel se voile. Elles seront donc à leur aise dans le Midi où la canicule ne leur fait pas peur : pensez donc, ils viennent d’Afrique du sud…

Capucine : cachent sous leur air tendre et bon enfant une robustesse à toute épreuve. Qu’elles soient naines ou géantes, les capucines constituent l’un des meilleurs ornements du jardin, en particulier au soleil où leurs fleurs peuvent arriver à cacher le feuillage, tant elles sont nombreuses.

Amarante queue-de-renard : Une silhouette inhabituelle. L’amarante queue-de-renard offre pendant plusieurs mois le spectacle de ses chatons de fleurs rouge qui peuvent atteindre 50 cm de long. N’oubliez pas qu’elles peuvent également agrémenter les bouquets auxquels elles donnent une note particulièrement élégante. C’est une plante à croissance rapide après une première phase délicate qui requiert un semis en terrine et un repiquage dans un coin de châssis.  » Encouragez cette croissance avec un paillage et des arrosages à l’engrais soluble. Et n’encombrez pas votre jardin avec les variétés à fleurs vertes, plus valables en bouquet qu’en massif.

plantes annuelles, Dimorphothéca, Gazania, caractéristiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *