Fleurs annuelles pour un jardin raffiné

Sortez des sentiers battus et choisissez des espèces inédites pour vous réjouir l’œil. Même si les catalogues classiques ont fondu au fil des ans, il reste des annuelles peu banales qui méritent d’être admirées de près, pour leurs tons délicats ou le dessin raffiné de leurs corolles. Cléome, cynoglosse, godétia, hibiscus, lin, lobélia, nierembergia, penstemon, rhodochiton… la liste est longue. Leur culture n’a rien de compliqué pour peu que vous procédiez au semis dans des caissettes à poisson, en polystyrène blanc, remplies de terreau. Repiquez un mois après la levée, dans des massifs bêchés soigneusement et amendés avec du terreau. Pour un premier essai, vous ferez bien de repiquer au potager, pour voir à quoi ressemble la fleur et si elle vous plaît. L’année prochaine, vous saurez où la placer. Un dernier truc qui marche sur toutes les fleurs annuelles, rares ou non : pincez les fleurs fanées de façon à éviter la formation de graines. Vous prolongerez la floraison du double. On trouve beaucoup de ces fleurs vendues en plants tout prêts à êtres installés au jardin. Jusqu’à la fin du mois de juin, vous pouvez vous lancer dans leur acclimatation. Elles poussent ensuite si vite qu’elles rattrapent leurs sœurs semées bien plus tôt.

Le mimulus : Un masque de comédien. Les mimulus sont si variés dans leurs déguisements qu’il est presque impossible de trouver deux pieds aux fleurs identiques. Une floraison très prolongée, même à mi-ombre, la faculté de devenir vivace et de se ressemer si le terrain leur convient sont deux autres atouts de cette belle fleur chilienne. Une corolle qu’il convient d’admirer de près, en bordure d’allée ou sur dans des bacs sur la terrasse.  » Paillez et arrosez abondamment pendant la canicule. Méfiance vis-à-vis des limaces.

Salpiglossis : Des trompettes de velours. Difficile d’imaginer plus raffiné que les corolles des salpiglossis, en opposition avec ce nom barbare : des trompettes aux coloris précieux, encore mis en valeur par un dessin digne d’estampes anciennes. Merveilleux de grâce et d’éclat, les salpiglossis sont bien plus faciles à réussir que les pétunias, qui appartiennent à la même famille et sont pourtant plus répandus. Un semis effectué directement en godet, sur de la terre ordinaire vous permet de récupérer des plants à installer en mai, en les distançant de 25 cm en tous sens. Un petit truc : dès que les premières fleurs s’ouvrent, pincez l’extrémité des tiges pour permettre à la sève de se concentrer sur les boutons à éclore.

 

 Cobée : Une sacrée vigueur. Le feuillage des cobées est un ornement à lui seul, et c’est d’ailleurs ce qu’il vous sera possible d’admirer pendant les premiers mois de sa culture. Après un semis en mai, la floraison ne démarre guère qu’à la fin août, mais le ravissement est à la hauteur de l’attente, des grandes cloches d’une surprenante teinte lie-de-vin. Cette plante grimpante aux crampons vrillés est si exubérante que tout disparaît sous sa draperie : vieux pommier décati, grillage hideux, pylône ou portique ingrat.

Deux conseils pour les réussir au mieux : semez-les au chaud, dès avril, et repiquez du plant déjà grand et tuteuré, et donnez-leur une exposition un peu ombragée, nord ou est.

Le tabac blanc : Un parfum inoubliable. Même si ses graines sont fines comme de la poussière, elles lèveront sans problème, au chaud. Débuts difficiles, les plantules étant presque invisibles, demandant un repiquage de précision. Puis croissance ultra rapide, qui vous conduit à mettre en place fin mai, en espaçant les plants de 30 cm. La floraison estivale est un régal pour le nez, quand vient le soir : un parfum insinuant, doux et capiteux à la fois, qui fait croire à l’éternité d’un instant.

Réservez-leur une exposition chaude, assez proche de la maison ou de la terrasse pour profiter de ce parfum nocturne. Les fleurs sont un peu tristes dans la journée car elles se replient.

Fleurs annuelles raffinées, fleurs de décor, tabac blanc

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *