Les plantes de la pharmacopée chinoise

La médecine traditionnelle chinoise ne serait rien sans sa riche pharmacopée. Les plantes traditionnelles utilisées depuis la nuit des temps sont une partie d’un tout. Elles permettent de renforcer les effets de l’acupuncture, de la diététique chinoise, du massage ou encore du Qi Gong (qui mêle gymnastique traditionnelle et exercices de respiration). Focus sur le ginseng et l’astragale, deux plantes essentielles de la MTC (médecine traditionnelle chinoise).

Source : Gettyimages

Source : Gettyimages

Le Ginseng (Panax Ginseng) de la famille des araliacées

Nom chinois : Ren Shen

Le ginseng est sans doute la plante la plus connue et la plus réputée en Asie. Elle est communément utilisée pour tonifier l’organisme des personnes affaiblies ou fragiles, pour aider à la concentration, etc. Les médecins chinois la prescrivent pour stimuler le système immunitaire et préserver la santé de leurs patients. A l’heure actuelle, une seule plante serait en mesure de détrôner les bienfaits du ginseng : le Rhodiola, qui en plus de stimuler l’immunité, aurait notamment des propriétés hépato-protectrices et cardio-protectrices. Attention également à ne pas confondre l’éleuthérocoque et le ginseng. Souvent surnommée le second ginseng, cette dernière est aussi un excellent stimulant mental et physique.

Source : Gettyimages

Source : Gettyimages

L’Astragale (Astragalus membranaceus) de la famille des fabacées (c’est-à-dire du petit pois)

Nom chinois : Huang qi

La racine d’astragale occupe elle aussi une place de choix dans la pharmacopée chinoise, mais rentre également dans la composition de nombreux traitements traditionnels asiatiques, notamment au Japon (médecine Kempo).  Surnommée « plante d’harmonie » par les médecins chinois, elle serait à prendre à titre préventif pour maintenir l’équilibre entre le yin et le yang, favoriser la circulation de l’énergie et ainsi stimuler nos défenses naturelles. Elle améliorerait également l’appétit et aiderait à prévenir les infections des voies respiratoires.

Source : Gettyimages

Source : Gettyimages

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur ce type de plantes, rendez-vous sur www.naturamundi.com.

Source : www.passeportsante.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *