L’Anthurium

D’origine tropicale (plus précisément colombienne) et appartenant à la famille des aracées, l’anthurium est une plante épiphyte. C’est-à-dire qu’elle n’a pas besoin de beaucoup de terre pour pousser, il lui faut simplement de l’eau et un support. Ces feuilles luisantes et colorées habillent et illuminent très souvent nos habitations. Ses qualités dépolluantes en font une plante très appréciée. L’anthurium a la particularité d’absorber l’ammoniaque contenu dans votre air intérieur. Pourtant cette plante préfère de loin l’humidité d’une serre, à l’air sec de nos pièces.

Anthurium / Source : Gettyimages

Anthurium / Source : Gettyimages

Exigences :
L’anthurium a besoin d’être dans une pièce lumineuse, mais sans exposition direct. Cette plante se sentira parfaitement à l’aise dans une pièce chaude, avec une température comprise entre 18 et 25°C toute l’année.

Entretien :
Il est inutile d’arroser votre anthurium trop souvent, mais il faut maintenir la terre moyennement humide. Attention à ne pas laisser de l’eau stagnante au fond de votre pot ! Sachez également que l’anthurium est une plante tropicale qui déteste l’eau calcaire. Si vous avez une eau trop dure, il est donc primordial de procéder à un traitement de votre eau calcaire, ce qui améliorera également votre eau de boisson.

Pensez à vaporiser régulièrement les feuilles de votre anthurium si l’air ambiant est trop sec.

L’été, vous pourrez le placer à l’extérieur à côté d’une fontaine à eau par exemple, pour lui apporter de l’humidité.

Anthurium rouge Source : Gettyimages

Anthurium rouge / Source : Gettyimages

Meilleures variétés :

Il existe plus de 500 variétés différentes. Vous trouverez dans les jardineries, des hybrides aux grandes fleurs rouges, roses ou blanches.

L’anthurium andreanum offre un beau feuillage vernissé. Cette variété d’anthurium peut avoir une envergure d’1 m, même si elle se contente le plus souvent dans les faits, de 50 à 60 cm.

On trouve également très souvent dans les commerces l’anthurium scherzerianum, qui est très florifère mais plus compact. Son envergure ne dépasse pas les 30 cm de diamètre.

Précaution :
L’anthurium est une plante toxique. Il faut donc la tenir hors de portée des enfants et des animaux domestiques.

3 Responses to “L’Anthurium”

  1. Assémat Monique dit :

    à quel moment le rempoter ?

    Merci

  2. Assémat Monique dit :

    J’aimerais tellement concerver cette magnifique plante, qui vient de m’être offerte par une vieille dame

    • pauline dit :

      Bonjour Monique,

      Merci pour votre commentaire 🙂

      Le meilleur moment pour rempoter un anthurium est la fin de l’hiver/début du printemps.

      Rempotez-le une fois par an au moins les premières années, puis ensuite tous les 2 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *