Comment savoir si mon palmier manque d’eau ?

feuilles de palmier

Plante d’extérieur originaire des tropiques, le palmier est un arbre qui s’est adapté au fil des temps au climat occidental. Particulièrement hydrophile, le manque d’eau peut lui être fatal. C’est pourquoi il est important de savoir quand son palmier manque d’eau. Découvrez 3 signes qui permettent de savoir quand son palmier manque d’eau.

Le jaunissement des feuilles

C’est le principal facteur par le biais duquel le palmier manifeste sa carence en eau. En effet, lorsqu’il ne dispose plus de quantités d’eau suffisantes pour maintenir vertes ses feuilles, le palmier laisse jaunir lesdites feuilles.

Lorsqu’il ne manque pas d’eau, le palmier possède des feuilles vertes et fraiches. Mais quand la plante est en manque d’eau, ses feuilles deviennent jaunâtres et sèches. La sécheresse des feuilles est par ailleurs le deuxième moyen de savoir quand son palmier manque d’eau.

La sécheresse de la plante

Au-delà du jaunissement des feuilles et de leur assèchement, il existe un second moyen important permettant de savoir que le palmier manque d’eau.  Ce deuxième facteur est l’aspect sec de la plante exotique elle-même.

Ce second facteur découle généralement du premier. En effet, le phénomène d’assèchement du papayer survient après celui du jaunissement des feuilles. Ce phénomène d’assèchement de la plante est par ailleurs l’un des phénomènes annonciateurs de la mort du papayer. À ce stade, il est donc vital d’arroser votre palmier.

Les causes de ce manque d’eau

Savoir quand sa plante manque d’eau est important pour vite sauver le palmier. En effet, contrairement à l’avocatier qui dispose de grandes capacités de résistance à la sécheresse, le palmier est une plante qui ne sait pas résister à la pénurie d’eau dans son milieu de vie.

En effet, le palmier est une plante aux racines peu profondes. Elle a donc besoin pour vivre d’une terre humide et riche en oligo-éléments. Les oligo-éléments disparaissant au fur et à mesure que la terre s’assèche, le palmier ressent automatiquement cette carence en eau.

Lire aussi : L’arrosage écologique et économique, toutes les techniques

En somme, le palmier est une plante qui a besoin d’eau pour rester en vie. Lorsqu’elle manque d’eau, ses feuilles jaunissent et elle s’assèche de manière brutale. Les causes de ce phénomène sont la pauvreté de son milieu de vie en oligo-éléments. Pour y remédier, il faut arroser de manière régulière le palmier afin de le maintenir dans un milieu humide dans lequel il pourra aisément trouver les nutriments nécessaires à sa croissance et sa vie durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *