Conseils pour préparer des amorces de pêche avec des plantes

Le saviez-vous ? Les plantes peuvent être des stimulants particulièrement efficaces dès que l’on part à la pêche et que l’on ne veut pas revenir bredouille. Si vous êtes amateurs de pêche, soyez attentif à ce qui va suivre.

Conseils pour préparer des amorces de pêche à base de plantes

Conseils pour préparer des amorces de pêche à base de plantes

Le pouvoir des plantes pour bien pêcher

En plus d’un matériel de pêche adapté à votre type de pratique de pêche qui vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté pour une bonne pêche, les plantes utilisées en tant qu’additifs dans les amorces peuvent être d’un grand secours. Et si c’était cela le secret d’une pêche miraculeuse ? Mais attention, si votre amorce est mauvaise, même en utilisant cette astuce, cela n’aura pas d’influence sur vos prises. C’est comme pour la pêche à la mouche, si la mouche n’est pas bonne ou mal adaptée, vous ne pourrez pas espérer avoir de jolies prises.

Un bon mélange parfaitement utilisé avec des stimulants ou des additifs à base de plante, sert à renforcer l’odeur des amorces et à les colorer pour plus facilement appâter le poisson.

Quelle plante pour la pêche?

Parmi les plantes que vous pouvez utiliser si vous faites de la pêche au coup, nous pouvons citer :
– pour la pêche à la tanche utilisez de l’aloes. La poudre que l’on obtient après séchage doit être mélangée à de la farine de fenouil et d’autres produits riches.

– La mélisse (citronnelle) également peut être utilisée. Ces feuilles séchées et écrasées qui sentent le citron peuvent être ajoutées aux farines riches en lipides. La mélisse permet de renforcer l’odeur du mélange de l’amorce.

Les feuilles de mélisse séchées et broyées peuvent être ajoutées aux farines des amorces.

Les feuilles de mélisse séchées et broyées peuvent être ajoutées aux farines des amorces.

– La marjolaine ou encore l’origan, pour leurs qualités d’aromates, peuvent aussi être ajoutés sous forme d’huile essentielle à la farine sèche que l’on incorpore ensuite aux amorces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *