Marsonia : maladie cryptogamique (provoquée par des champignons)

Symptômes :

La présence de taches circulaires noires, brunes ou violacées’ sur les feuilles surtout dans la partie supérieure de la plante. Une auréole jaunâtre entoure ces taches. Cela confère à la plante un aspect peu esthétique.

Les plantes sensibles sont principalement :

Rosier (certaines variétés sont particulièrement sensibles, renseignez-vous avant de les acquérir.) Des maladies aux symptômes voisins se développent sur l’hellébore, le peuplier, le bouleau et l’érable.

Epoque d’apparition :

Eté et automne. Le champignon Marssonina se développe en fin de printemps et progresse rapidement si rien n’est fait.

Conditions favorables d’apparition :

La maladie se développe bien après une période pluvieuse suivie d’un radoucissement Elle est donc favorisée par un été humide.

Conséquences pour les plantes :

En cas d’attaque grave, les taches confluent et forment des plages noirâtres sur les feuilles. Les rameaux peuvent être aussi atteints. La plante souffre car elle finit par perdre ses feuilles précocement.

Traitement :

Préventivement, traitez dès le printemps tous les 15 jours avec un fongicide spécial ‘maladies du rosier’ à base de triforine, propiconazole ou myclobutanil. . Dès les premières taches, effectuez les traitements toutes les semaines. En automne, ramassez toutes les feuilles atteintes et brûlez-les, sinon le champignon qui résiste à l’hiver, sévira de nouveau l’an prochain.

maladie de plante, Marsonia, prévention, traitement

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *