Un balcon orné de plantes vivaces ?

être lassés de la monotonie des géraniums lierres rouges…plante vivace balcon
Mais, disons-le tout de suite, peu d’espèces sont capables de fleurir de mai à novembre sans interruption.
Changer les plantes chaque printemps c’est du travail et de l’argent; l’argument prix entre aussi en considération et, par les temps qui courent, il ne faut pas le prendre à la légère. La tentation est alors grande de mettre en terre une fois pour toute (pense-t-on) des plantes vivaces telles que celles que nous admirons dans les murs et dans les rocailles. Malheureusement, cette idée n’est qu’une illusion car, les corbeilles d’or et d’argent ne fleurissent qu’au printemps, les oeillets mignardises ne se couvrent de couleur que quelques semaines et les conifères nains sont vites ternes et lassant.

Une caissette de plantes vivaces doit être évolutive et doit surtout, offrir des fleurs en toute saison. Il serait navrant d’avoir le plus beau balcon du mois de mars ou de juin et puis, ne plus rien avoir pour le reste de la saison.

La plupart des plantes vivaces aiment tout de même plonger leurs racines dans un sol profond et riche. Contrairement à ce que l’on croit, les aubriettes des murs de Lavaux ont un système radiculaire qui s’incruste dans la terre derrière le mur… Un balcon de plantes vivaces demandera en fait beaucoup de travail et de temps et passablement d’argent. Il faut nettoyer, tailler, changer les espèces qui prennent trop de place etc.. afin d’avoir toujours par-ci par-là des essences en pleine floraison. De plus, les plantes vivaces naines ne refleurissent pas plusieurs fois durant la saison; en terme technique et horticole, on dit qu’elles ne remontent pas. Tout l’art d’un balcon sympa sera donc de savoir marier et mêler diverses espèces et genres de végétaux. Comment faire.

Choisissez des caissettes assez grandes de 17 cm de côtés au minimum puis, remplissez-les de terre assez lourde contenant assez de terre de jardin. Un mélange intéressant se compose de 50% de compost et 50 % de terre de jardin; lorsque la terre du jardin est très argileuse, on en diminue un peu la quantité que l’on compense avec du sable grossier.

On trouve également dans le commerce des sacs de substrat spécialement préparé pour les jardins terrasses. La plantation des vivaces peut se faire, contrairement aux géraniums et plantes d’été, dès le 15 mars. Je vous suggère de laisser quelques trous à votre plantation pour pouvoir y loger, le moment venu, quelques plantes de tagètes ou autres plantes annuelles. Ces mêmes espaces pourront en automne recevoir quelques bulbes. En hiver, les caissettes de plantes vivaces restent à l’extérieur. Vous les poserez contre la façade et prendrez soin de leur donner à boire une fois par mois afin d’éviter un trop fort déssèchement des plantes aux repos. Les plantes vivaces cultivées en caissettes demandent de la nourriture car elles sont voraces.

Enfin, il n’est plus nécessaire de le rappeler, coupez régulièrement les fleurs fanées afin d’éviter le développement des graines qui affaiblissent les plantes. Un petit choix. Les arabis, les aubrietia, les alyssum, les iberis et les daphné fleurissent au premier printemps. Les oeillets nains fleurissent entre mai et juin suivant l’espèce. Les aster alpinus sont eux en fleurs aussi à la même époque alors que certains cultivars d’Aster dumosus fleurissent en automne. Les campanules elles seront couvertes de clochettes durant les mois de juillet et août.

Enfin les bruyères prendront le relais dès la fin de l’été jusqu’au printemps suivant. Vous n’oublierez pas de planter du thym et de la marjolaine afin de donner un peu d’odeur ainsi que les discrètes joubarbes. Lors de vos achats, vous tiendrez encore compte de l’orientation du balcon ou des fenêtres afin de respecter les besoins naturels des plantes en lumière et en soleil. On ne plante pas indifféramment une variété sans tenir compte de ses spécifités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *